ForumForum  PortailPortail  AccueilAccueil  GateNewsGateNews  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La matédiction de Râ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyalis
Major
Major
avatar

Féminin Nombre de messages : 283
Age : 29
Localisation : Suisse
Emploi : Etudiante en Graphisme
Loisirs : Un peu de tout et de rien =)
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: La matédiction de Râ   Dim 3 Aoû - 19:33

La Malédiction de Râ
Genre : Action/aventure…
Saison :
environ fin de la saison 4/début saison 5
Spoilers :
non… (ou indiqué)
Note de l’auteur :
C'est la fan fic que j'écris en même temps que Némésis, mais je suis un peu moins anvanée niveau chapitre XD Et puis celle-ci est purement dirigée SG1. J’aime moins écrire des fic avec des perso de la série (je sais, je suis étrange…), car c’est dur de retransmettre leurs caractères de façon exacte à l’histoire originelle…


Chapitre 1

Egypte environ 3000 ans avant J. C.

La nuit était d’un noir d’encre sur les plaines du Nil. Une légère brise soufflait et soulevait le sable qui venait se répandre sur les terrasses du palais des dieux. L’immense bâtisse avait été construite à flanc de falaise et était à moitié troglodyte, ce qui assurait une fraicheur continuelle dans les diverses pièces. A ses pieds s’étendait de longs jardins parcourus de ruisseaux d’irrigation, ainsi que de diverses statues émergeant à peine de la végétation. L’ensemble du palais était décoré de fresques chatoyantes, parlant de scènes de chasse, de guerres ou tout simplement de la vie quotidienne. Mais les couleurs de celles-ci paraissaient bien ternes une fois le soleil couché.
Depuis l’un des balcons, une femme observait la voute stellaire tout en semblant perdue dans ses pensés. La lune était descendante et elle ne ressemblait déjà plus qu’un fin croissant, bientôt un nouveau cycle recommencerait. Un frisson parcouru les feuilles des grenadiers et des dattiers se trouvant dans les jardins en contrebas. De ceux-ci s’élevait aussi l’odeur de fruits et de fleurs écrasées sur les dalles de granit. La femme s’était appuyée sur la rambarde de marbre rose, ses bras repliés sous sa poitrine. Sa peau dorée luisait sous la lumière chaleureuse des lampes à huile du palais. Au milieu des cliquetis que produisait sa coiffe au grès du vent, elle entendit des bruits de pas.
Un homme s’avançait derrière elle. Il était assez grand et sa peau brunie par le soleil du désert, portait encore les cicatrices de ces cinq dernières années de guerre. Le Goa’uld avait choisit son nouvel hôte afin d’atteindre symboliquement la résistance humaine. Elle avait détesté ce geste. De plus du fait que l’hôte ne soit pas de type égyptien, il avait les yeux bleus. Une disgrâce, car le signe qu’il venait des contrées barbares du nord.
Il passa les voilages de soie qui protégeaient l’entrée de la fraicheur du vent et s’arrêta un instant. Bien qu’il les connaisse par cœur, l’homme ne se lassait pas de contempler les courbes sveltes de la déesse, parfaitement visible sous sa fine robe de lin. L’apparence pauvre de l’habit était cassée par la présence d’une multitude de fines chaînes d’or, serpentant le long du tissu. Tous les minuscules maillons de celles-ci se finissaient sur des pierres de lapis-lazuli parfaitement polies. Ses longs cheveux noirs frémissant au gré de la brise, retombaient en cascade sur son dos laissé nu. Un frisson parcouru son échine, lorsqu’elle sentit sa présence. Le Goa’uld s’approcha d’elle et la saisi à la taille, laissant un pli sur sa robe blanche. Il dit son nom dans un souffle :

-Nout…

La femme le rejeta avec violence. Anticipant le geste, Geb s’écarta un peu d’elle et celle-ci en profita pour lui faire volte-face. Les trais de son visage s’étaient durcis et le vert de ses yeux avait redoublé d’intensité. La colère qu’elle ressentait à son égard y était parfaitement lisible. L’homme savait qu’elle songeait déjà à une nouvelle vengeance. Les deux Goa’uld avaient toujours étés ainsi, quel que soient leurs hôtes. Comme des aimants qui tantôt s’attirent et se repoussent.

-Que viens-tu faire ici ? Geb ignora la remarque et recula encore de quelques pas.
-Le monde d’aujourd’hui se disloque, la hiérarchie s’effondre. Demain la Tau’ri sera libre. Le grand Râ n’est déjà plus qu’Atoum le vieillard, le soleil qui se couche dans la poussière du désert. Tout les autres Seigneurs accourent afin de prendre cette terre et d’affirmer leur pouvoir.
-Et toi quel est ton rôle désormais ? La femme marqua une pause, avant de reprendre.
- A Chou tu lui as pris ses terres, à Tefnout tu t’es emparé de ses alliances et à Ra tu m’as dérobée... Maintenant sers-toi de tes dû et prend le contrôle de ce monde ! Cette terre n’est qu’un symbole. Quiconque la possède et sais la garder est le dieu des dieux…

Nout avait profité de son discours pour se rapprocher de lui. Le visage de la femme s’était adouci. Elle avait posé ses mains sur son torse et il pouvait presque sentir son souffle sur son visage. L’homme ne répondit pas à son avance.

-Je ne suis pas l’un de ces serpent avide de richesse et encore moins un dieu ! Je n’ai fait cela qu’afin de leur montrer à quel point ils étaient devenus faibles. Ajouta t-il en la repoussant à son tour.
-Je te donnais ta dernière chance de te racheter auprès de moi. Elle croisa ses mains sous sa poitrine et le toisa du regard.
-Et maintenant tu vas t’en aller ? Geb afficha un sourire railleur. Tes menaces ne sont que du vent. Si tu es encore auprès de moi c’est tout simplement car je t’y autorise. Tu es comme tous ceux de notre race. On se croit supérieurs aux autres espèces pour avoir été les premiers à comprendre et maitriser les technologies des anciens. Mais qu’avons-nous créé ? Il s’approcha de la rambarde de marbre et s’y adossa.
-Pour ce qui est de la guerre et de la traitrise, cela existait déjà. Nous avons peut-être juste peaufiné cet art jusqu’au point de laisser nos Jaffas régler nos différents à notre place.
-Je n’ai pas envie d’être encore témoins de l’une de tes crises existentielle ! Si tu as envie d’énumérer les tares de notre race, je te laisse le faire seul. Je pars rejoindre Sekhmet, elle au moins mate la rébellion humaine ! Hurla Nout excédée par l’attitude de son compagnon.
-Es-tu sortie de ta tour d’ivoire ces dernier temps ? Sekhmet n’apaise pas la révolte mais l’envenime ! C’est un bain de sang dehors ! Avec elle tu n’aurais plus aucun humain pour te vénérer.
-Toi aussi il faudra bien un jour que tu choisisses un camp Geb. Que ce soit parmi les tiens ou bien les humains, que tu semble apprécier.

Un troisième Goa’uld venait de se joindre à la conversation, il s’agissait de Râ. Il était escorté de quatre de ses Jaffas ainsi que de son prima. L’expression du dieu était neutre, mais il bouillait intérieurement d’une rage qui lui déchirait les entrailles. Cela n’était évidement pas dû à la présence des deux Goa’uld. Mais il devait passer ses nerfs sur quelqu’un et d’user peut-être pour la dernière fois de son statu de dieu suprême.

-Un nouveau conseil va se réunir. Les places sont limitées et si je veux garder mon rang, il faut que j’éloigne un maximum de mes concurrents. Shou, Tefnout, Osiris et Isis ont déjà été éliminés. Il ne reste donc plus que toi Geb. Il marqua une pause et jeta un regard à la femme.
-N’espère pas non plus t’en sortir Nout, surtout après la traitrise que tu t’apprêtais à commettre. Sans moi tu ne serais encore qu’un vers rampant dans la vase.
Geb n’écoutait qu’à peine les paroles de Râ. Il cherchait une solution pour s’enfuir. Mais malheureusement la seule issue était bloquée par les Jaffas et le balcon était trop haut pour qu’il puisse sauter, son hôte en aurait eu les jambes brisées. A côté de lui Nout tremblait de colère et semblait tout en même temps aussi désemparée que lui. Les gardes les arrêtèrent sans ménagement et les deux Goa’uld n’opposèrent aucune résistance, il était trop tard désormais.

-J’ai du respect pour toi Geb, c’est pour cela que vous ne serez pas tués mais enfermés dans vos sarcophages de pierre pour l’éternité. Emmenez-les ! Les Jaffas
s’exécutèrent et le dieu les suivit afin de savourer sa maigre victoire. Mais dans le ciel Egyptien se tramait un nouveau plan de bataille. Plus furieux que jamais après que leur dieu leur ait envoyé sa créature les massacrer, les Tauri avaient déjà engagés leur dernière bataille pour leur liberté. Et lorsque le lendemain l’astre solaire réapparaitrait dans le ciel, le peuple du Nil mettrait à terre l’incarnation de celui-ci.

_________________
Lose it... It means: go crazy, Nuts, Insane, Bonzo, No longer in possessions of one´s faculties, Three fries short of a Happy Meal... WACKO!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Anderson
Général en chef
Général en chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 5543
Age : 33
Localisation : Devant l'ordi ^^
Emploi : Etudiant
Loisirs : Lecture, Histoire, Stargate
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: La matédiction de Râ   Mar 9 Sep - 18:03

Un début très prometteur. On se croirait presque revenu au temps de l'Egypte Ancienne ! Bravo ! Un style agréable, riche et sans fautes ! Que demander de plus ! ... ah si ... peut être la suite ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-worldofart.actifforum.com
Tyalis
Major
Major
avatar

Féminin Nombre de messages : 283
Age : 29
Localisation : Suisse
Emploi : Etudiante en Graphisme
Loisirs : Un peu de tout et de rien =)
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La matédiction de Râ   Mar 9 Sep - 20:01

Merci ;-)

J'ai deux fics en cour, plus du cosplay, plus du dessin et je suis à la bourre partout... XD Le reste de la fic est bien avancé, j'essaye de conclure le prochain chapitre le plus vite possible Wink

_________________
Lose it... It means: go crazy, Nuts, Insane, Bonzo, No longer in possessions of one´s faculties, Three fries short of a Happy Meal... WACKO!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymeria
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 32
Localisation : Oise
Emploi : Ingénieur
Loisirs : pleins
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: La matédiction de Râ   Jeu 18 Sep - 13:18

Comme Michael, je trouve que c'est un bon début. La description pour commencer est vraiment super, tu poses vraiment le décor.

J'ai juste une petite critique (encore une fois je pinaille, hein ^_^) : Ya un truc qui est pas très facile à suivre, c'est que tu changes plusieurs fois de points de vue (d'abord Nout, Ra puis Geb). Ca vient peut-être de moi mais j'étais un peu paumée au bout du compte.

En tous cas, vivement la suite et bon courage pour tout tes projets en cours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La matédiction de Râ   

Revenir en haut Aller en bas
 
La matédiction de Râ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Prédiction Ronde #2
» Blog de Matéa /Bla Bla Bla/
» [Mage] Matérialiste
» Sous la bénédiction des étoiles [Norman]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate World of Art :: Vos fanfictions :: Image Hosted by ImageShack.us-
Sauter vers: